Journal de bord J1

photographe-aquatique-montpellier
photographe-aquatique-montpellier

J’étais en train de faire le bilan depuis que je suis arrivé à Montpellier le 1 er février :

  • Je découvre mon nouvel environnement, Montpellier et ses alentours
  • J’ai arrêté de fumer et j’ai commencé le sport
  • Je commence à distribuer mes nouvelles cartes de visite
  • Je sors danser la kiz autant que possible
  • Je cuisine plus
  • Et j’ai même trouvé un lieu pour mes séances photographe aquatique à Montpellier-underwater (chose très difficile, mes amis dans le domaine pourraient le confirmer)

C’est à la suite de mon shooting aquatique test avec Melanie (mel_art_contorsion), que tout se précipite pour nous tous.

Je réalise à ce moment-là que ma vie à moi est déjà en quelque sorte un confinement. Mise à part que je ne vais pas pouvoir voir mon fils tout le temps que cela durera.

En effet, je ne sors que pour danser, et travailler. Sauf que je travaille très très peu depuis assez longtemps maintenant. Je donne beaucoup l’illusion d’être active et d’avoir beaucoup de clients.
Aujourd’hui je vais être honnête avec vous, c’est faux.

Depuis 2 ans mon activité est quasi nulle, je peine et je patauge pour m’en sortir. Mais je ne suis pas décidé à renoncer pour l’instant. Mon déménagement est en quelque sorte ma dernière chance.

Je crois sincèrement que tout ce qui se passe va nous faire revenir à certaines valeurs, et éliminer le superflu de nos vies.

Je l’espère en tout cas.

Première chose pour moi, “la sincérité”, j’arrête de donner illusion, et je dis la vérité telle qu’elle est.

Depuis hier, le 1 er jour du confinement je réfléchis beaucoup, et je me demande comment je pourrais transformer tout ce que je ressens et ce que je n’arrive pas à exprimer, en quelque chose de créatif et d’utile aux autres.

Mes photos bien sur, sont mon support et mon langage.

la chance que j’ai eu de faire ce shooting aquatique, est que j’ai de quoi pouvoir m’exprimer.

Je vous propose donc mon journal de bord. Je publierais tous les jours au moins une photo. Où je vous donnerez mon état d’esprit du moment, mes réflexions, mes envies, ou juste ce que je pense.

Ceci est très personnel, je ne compte pas rebondir et faire du référencement pour mon site grâce à ce qui se passe. D’ailleurs je ne prononcerais pas le mot sur lequel je vois déjà beaucoup de personnes qui s’en servent.

Ici je ne cherche pas à me faire connaitre, je ne cherche pas à me faire de la pub, je ne cherche pas un intérêt quel qu’il soit.

Ici ce que je vous propose c’est juste un moment de lecture qui sera, je l’espère, un moment de légèreté pour vous. un peu comme quand on lit son horoscope tous les jours.

Un format court, rapide, illustré d’une photo.

Maintenant que j’ai planté le décor, que vous vous êtes confortablement installé, que le thé est prêt voici la photo du jour :

photographe-aquatique-montpellier

Du peu que je regarde les informations (je déteste ça, pour moi la vérité n’est jamais là), je vois la panique des gens.

*la peur de manquer = une queue immense pour aller acheter des pâtes et du pq !!!

*Peur d’être enfermé = une soudaine envie de faire du sport !!!

*L’isolement = adieu vie sociale, bonjour madame ma femme et mes enfants

*Et la peur économique = je suis dans la merde, facture crédit, confort de vie etc etc

J’en ai ressenti une sensation de course impuissante, et de noyade.

Cette simple photo je l’ai tourné dans tous les sens pour savoir quel était le meilleur angle.

Et puis j’ai compris que ce n’était pas le meilleur angle qui fallait trouver, mais mettre en superposition tous les angles.

Une sorte de kaléidoscope, d’amoncellement de stress dans tous les domaines de nos vies.

Nous sommes observateurs de tout ce qui se passe, tout en étant les acteurs. Nous somme dupliqués dans nos ressentis.

Voilà donc ce que ce premier jour m’a inspiré.

Ludi, photographe aquatique à Montpellier