Journal de bord J26

Photographe pour projet artistique

Il m’arrive de travailler sur des projets purement artistique.

Pour des visuels bien précis, ou des campagnes.

L’extrait du shooting que je vous présente aujourd’hui est une idée, une envie de Clotilde qui est modèle photo.

D’ailleurs vous la reconnaissez peut-être, c’est une copine, et je vous en parlais il n’y a pas si longtemps.

Donc l’idée de départ est la paillette, et l’expression corporelle.

Nous avons travailler sur 3 fonds. Mais aujourd’hui je ne vous parlerais que du fond rouge.

Vous verrez les autres photos dans d’autres articles. Je vous fait des mystères 😉

femme blonde recouverte de paillettes, maquillage des yeux smocky marron et noir, piercing au nez
femme recouverte de paillette en or formant un cercle avec ses mains et son oeil est dans le cercle

Pour aujourd’hui je vais vous montrer quelques photos sur fond rouge.

C’est évident que les paillettes en or et le rouge s’accordent.

Il faut savoir qu’avant de mettre les paillettes, Clotilde s’est badigeonné d’une peinture bronze sur sa peau.

Ce qui renforce la couleur or.

Elle n’a pas hésité, elle s’en est mis partout sur le corps, le visage et les cheveux.

En ce qui concerne le make up, nous avons choisi ensemble.

Elle a réalisé elle-même son maquillage. Autant sur son corps que sur son visage.

femme les bras tendus en l'air et croisés, paillette sur le corps
femme noir et blanc bras croisés vers le haut recouverte de paillette
photo noir et blanc d une femme bras croisés sur le coup, la peau avec des paillettes

J’ai fait le choix de n’éditer que 3 photos en noir et blanc.

Ma préférence est toujours vers la couleur.

Mais ici en noir et blanc, la texture de la peau et des paillettes ressort d’une façon différente.

Nous avons travaillé sur les mains et le mouvement.

Si vous regardez bien mon travail en général, j’attache une très grande importance aux mains.

Au toucher, au contact, et à l’expression de la communication à travers les mains.

Je trouve que nos mains parlent tout le temps.

Dans la façon que nous avons de nous mouvoir. De parler avec nos mains, qui nous servent à étayer un propos, ou accentuer une affirmation.

Mais aussi dans l’amour que l’on communique avec le toucher.

Je dis souvent que l’on ne touche pas ce que l’on n’aime pas.

Pensez-y, et prenez le temps d’observer. Vous verrez à quel point nos mains parlent.

A demain

Ludi photographe artistique.